Macky

A Vous, Monsieur le NOUVEAU Président…

Monsieur le Président, Au soir du 25 mars, vous avez uni votre destin à celui de tous les Sénégalais : Hommes, femmes et enfants. Au soir du 25 mars, votre vie a pris une tournure fabuleuse, surprenante pour certains, logique pour d’autres. Au soir du 25 mars, des milliers de personnes, hommes, femmes, enfants, ont […]

Dieu protège moi contre mes amis, car mes ennemis, je les connais déja…

« Yalla, moussal, ma si samay xarit, ndax samay noone, xamnaa leen bapare*» a dit wolof Ndiaye. C’est une vérité des plus pures, testée, vérifiée et confirmée. La dégradation des valeurs n’a pas épargnée ce trésor précieux qu’est la sincérité. Elle, si fréquente avant, est devenue rarissime et, dans certains cas, inexistante. Non seulement, tout […]

Si j’ètais prèsident, à 86 ans..

Si j’avais 86 ans, et que j’étais présidente de la République, j’aurais, pris ma retraite aux iles paradisiaques du Saloum, entouré de ma famille, et sirotant un bon bissap frais, sur mon « pliaane ». J’aurais organisé les dernières élections dans le calme, la sérénité, et donné le relais à mon successeur, qui aurait été […]

Mon m’a trouvè une « Petite soeur »…

Mon mari m`a trouvé une petite sœur, ça fait si mal au Cœur…, Il m`a trouvé une petite sœur, c`est la fin de mon bonheur, c`est pire que l`horreur ! Mon amour se mue en désamour, notre union risque la désunion et il lui a fallu juste un pas pour ça. Mon mari m`a trouvée […]

COUPELEC!

Coupelec, Pourquoi me fais tu ça? Ok, je sais que tu vas dire que je me répète, mais c`est parce que là, j`en ai jusqu`ici, tu vois. Coupelec, à cause de toi, ma dépense a presque quadruple, et tu sais pourquoi ? Parce que je ne peux plus rien garder au frigo, tout se gâte. […]

A ma Mère…

Maman, Que pourrais je te dire qu`on ait jamais dit à une mère ? Aujourd’hui, ma plume t`es totalement dévouée, offerte, pour te glorifier et te chanter, te crier mon amour… Je t`aime maman…C`est vrai que c`est classique, pourrait-on penser, générique, me dira-t-on, banal, commentera-t-on, mais, c`est aussi simple que ça maman, aussi banal que […]

Laxisme, cette normalité Sénégalaise…

Promenade sur notre belle corniche, si belle, verdoyante, vue imprenable sur le bel océan, coucher de soleil renversant, de loin, le monument de la renaissance dans toute sa splendeur. Un si beau tableau, et à gauche, comme pour casser l’ambiance, des murs « indisciplinement » tagués : lingstar par ci, lingstar par là ! Partout, […]

Courant Coupéna!!!

20H42, je joue tranquillement avec mon enfant, profitant des maigres moments que je passe avec elle, me delectant de son rire, riant à gorge deployèe, entendant, d’une oreille distraite, les infos que mon mari, lui, suit avec une concentration extreme. Bintou, la mènagère, est, elle, obnibulèe par « Marina » que Ricardo ne cesse de […]

Le pouvoir du Pouvoir…

Le pouvoir… Ce trésor qui scintille, fascinant, et qui attire… Cet or qui brille, émerveillant, du sommet d’une montagne, Et, qui, magnifié par les beaux rayons de soleil, luit, de mille feux, Il rend fou, il rend ivre, Il rend fort, il rend aveugle. Il rend beau, le plus laid, Avenant, le plus détestable Attirant, […]

Seyy ba sèèye !

A l’aube de nos mariages, nos badiane, nos tantes, nos oncles, parmi les nombreux conseils qu’ils nous ont prodigue, un seul était le dénominateur commun : ‘’MOUGNEUL’’. ‘’So demee, mougneul, nanga mougn, mougneul,’’ et tout le monde s’y met. On aurait dit une formule de politesse. Dire Mougneul à la future mariée était comparable au […]

Mode Takhallé

Janvier 2009 MODE TAXALLE* Baye a 26 ans. Il fait partie de ces innombrables jeunes qui ont étés interpellés il y a de cela, si nos mémoires sont bonnes, huit ans, afin d`apporter un changement radical et ainsi, sauver le Sénégal. Depuis, il a compté huit hivernages et pour lui, rien n`a changé. Au contraire, […]

Otage…de cette fatale boulimie

Cher Sénégal,

Je te voie sombrer, et mon cœur en larmes, implore Dieu de te sauver. Comment en es-tu arrivé la ? Toi, célèbre par ton humanité, ta chaleur humaine, ta paix, ton tèranga, tu portes aujourd’hui, en ton sein, les graines du mal qui commencent inéluctablement à pousser. Ses fleurs, tel un poison, tuent, à petit feu, cette quiétude qui nous était légendaire.

Masslaa…Cette tumeur qui nous ronge!

Auparavant, les ancêtres avaient inventé le « Masslaa », afin de pouvoir régler leurs différends à l’amiable tout en préservant l’honneur d’autrui, mais, dans la dignité….

Aujourd’hui, la dignité a disparu, laissant place à une société dont les valeurs ont péri.